communaute-renouveau-fcgb

communaute-renouveau-fcgb

Quelques réflexions...

Amis supporters.

 

Pour faire suite et compléter mon dernier post, je vous soumets quelques réflexions sur la situation actuelle du FCGB en général vis-à-vis de ses supporters et par rapport à l'affaire du report du match Bordeaux-Nantes plus précisément.

 

Encore hier, la Direction des Girondins et son président ont fait une nouvelle fois la démonstration de l'amateurisme de leur gestion du club avec le report de la vente des billets pour le match inaugural au nouveau stade. Pour cause d'un manque évident d'organisation couplé à une absence d'anticipation qui confine à la faute professionnelle, les gestionnaires et dépositaires de l'autorité au FCGB prêtent une nouvelle fois le flanc aux critiques, aux moquerie et finalement à la déception blasée si habituelle des supporters du club, qui désespèrent de se voir un jour considérer avec les égards qu'ils méritent. Sinon en tant que supporters mais au moins en tant que clients d'un spectacle dont on peut espérer tout de même qu'il soit mieux rôdé à la veille de sa première représentation.

 

Il est vrai que le président TRIAUD et l'Actionnaire majoritaire ont si tôt anticipé le rôle économique prépondérant des loges des partenaires dans le fonctionnement du nouveau stade qu'ils n'ont peut-être pas jugé nécessaire de s'investir autrement que dans la communication et le marketing. Leur empressement à signer les contrats d'engagement longue durée pour s'assurer du minimum de recettes attendues trahirait-il leur inquiétude à remplir la nouvelle enceinte sportive ? Ainsi il me revient en mémoire les récentes longues tirades de Monsieur Deveseleer, Directeur Général du club, sur le soin accordés aux moindres détails et sa fébrilité à la veille de l'ouverture des portes...

 

Quoi qu'il en soit il semble assez évident que le grand public de tous les autres supporters n'a pas bénéficié des mêmes égards et que leur engouement au portail - non pas du stade mais du site Internet de réservation - a été pour le moins négligé. De là à conclure que le public populaire est considéré avec "négligence" par le président TRIAUD et l'Actionnaire propriétaire du FCGB, il n'y a qu'un pas. Assez vite franchi il faut bien le reconnaître...

 

Et cette réflexion sur l'attitude de la Direction actuelle du club envers le grand public, disons moins argenté, conduit par extension à s'interroger aussi sur le rôle tenu par le club et notamment son soutien, supposé mais pourtant affirmé, au groupe des ULTRAMARINES dans l'organisation de la fête prévue pour le 9 mai prochain.

Ainsi le président TRIAUD a t'il vraiment fait tout son possible pour appuyer et soutenir la cause des ULTRAS ? Lui qui manie communément avec eux l'hypocrisie habile et sirupeuse au profit de ses intérêts égoïstes a-t'il trouvé dans ce débat matière à satisfaire son ego démesuré ? De même la Direction et l'Actionnaire ont-ils vraiment pesé de tout leur poids et ont-ils usé de leur plein pouvoir de conviction pour satisfaire aux espoirs des supporters ? Sachant que le report du match au lendemain et à la période horaire prévue par le diffuseur est plus rémunératrice (environ 1.5 millions d'euros de plus) le doute est permis une nouvelle fois. Une fois de trop ?

 

Pourtant cette situation se préparait à l'évidence depuis longtemps, et sauf à admettre son incompétence le président TRIAUD ne pouvait pas ignorer que le diffuseur souhaitait retransmettre le match à cette date et à cet horaire. Lui qui n'assume jamais ses responsabilités va-t'il prétendre n'avoir pas été informé ? Ou bien cette situation ambiguë servait-elle finalement confortablement ses intérêts personnels en lui évitant de froisser les susceptibilités et de prendre courageusement position ? Il semble en tout cas que sa réaction et donc celle du club, si réaction il y a, arrive décidément bien tard dans ce débat... Alors même que le travail préparatoire à l'organisation de l'événement voulu par les ULTRAMARINES a débuté il y a de longs mois déjà, on peut en effet légitimement s'interroger sur le rôle et le degré d'implication du club à cette cause.

 

Je demande donc tout d'abord solennellement à la Direction du Football Club des Girondins de Bordeaux de prendre publiquement position face à la Ligue de Football Professionnel, Monsieur Thiriez son président et le diffuseur officiel du match Bordeaux-Nantes en cause.
Et je réclame par ailleurs que des précisions soient publiquement apportées quant au rôle tenu depuis plusieurs mois par la Direction du FCGB - à savoir son Actionnaire majoritaire et le président en la personne de Monsieur TRIAUD - dans la défense des intérêts des supporters du club et singulièrement dans l'organisation et la planification concertée avec les ULTRAMARINES BORDEAUX 1987 de l'événement populaire marquant les "Adieux à Lescure".

 

Salutations,
Christian ALVAREZ.



24/04/2015
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 58 autres membres