communaute-renouveau-fcgb

communaute-renouveau-fcgb

La VICTOIRE du peuple des supporters du FCGB !

La pression populaire a finalement porté ses fruits : le match Bordeaux-Nantes vient d'être reprogrammé par le diffuseur au samedi 9 mai à 20h, tel que cela aurait toujours dû être !

 

C'est une excellente nouvelle pour tous les supporters des Girondins qui auront la chance d'assister à cet événement festif et spectaculaire. Préparées depuis plus de sept mois par le groupe des ULTRAMARINES BORDEAUX 1987, nul doute que les animations du public de Lescure marqueront l'histoire des Girondins ! Donc grand BRAVO AUX ULTRAS et merci pour l'ensemble des supporters.

 

Il n'en demeure pas moins que les explications avancées par le président TRIAUD pose de nombreuses questions sur les raisons de ce surprenant imbroglio où se confondent pèle-mêle business, intérêt financier, droits télé, Ligue, club et diffuseur.

 

Troublantes aussi les déclaration du journaliste Eric BARRERE - salarié du diffuseur en cause et donc parfaitement informé des détails de l'affaire - et qui annonçait dans le Sud-Ouest du jour que "que les Girondins ont bien privilégié, en accord avec BeIN et la LFP, leur intérêt purement économique." et que de plus "aucune demande n'aurait été faite en amont pour que la rencontre soit "bloquée" au samedi soir."
( //www.girondins33.com/Breves-8097-juste-une-affaire-de-gros-sous-entre-bordeaux-la-ligue-et-beinsports)
( //www.sudouest.fr/2015/04/24/passion-contre-raison-1901900-2780.php)

 

D'ailleurs dans les commentaires que le président TRIAUD a pu faire sur les ondes de la radio RMC cet après-midi, la vérité sonne aussi faux que les excuses du môme pris les doigts dans le pot de confiture.
(//www.girondins33.com/Breves-8099-le-club-et-jlt-confirment-les-demandes-a-la-lfp).

Ainsi à l'entendre, et je ne fais là que retranscrire ses propos :
"Je remercie Nicolas de Tavernost, notre actionnaire, car on est prêt à renoncer à une diffusion qui peut avoir des conséquences sur l'attribution d'argent des droits TV." (SIC) Et d'ajouter : "Soyons clairs, on n’en veut pas du tout à BeIN d’avoir choisi notre match pour le décaler, car on se bat toute la saison pour être diffusé. Mais on pensait que tout le monde était au courant, que ça se ferait naturellement." [...] "nous sommes aussi bien capables de prendre notre téléphone pour les joindre (le diffuseur) directement et leur dire d’être compréhensifs."
QUESTION : Alors pourquoi ne pas avoir simplement anticiper cette éventualité des mois plus tôt, président TRIAUD ! A moins que vous ayez été tenté de "laisser faire" le diffuseur (comme vous le laissez vous-même supposer dans vos propos) et d'accepter le report du match et la prime qui allait avec ?...

 

Rappelons que les préparatifs des festivités vus de la fenêtre des ULTRAS durent maintenant depuis plus de sept mois... Et depuis tout ce temps on veut nous faire croire que jamais il n'est venu à l'idée de qui que ce soit à la Direction des Girondins de bloquer définitivement la date du 9 mai à 20h et de convenir avec la LFP et les diffuseurs que les intérêts des supporters du club devaient prévaloir sur le million et demi de droit TV promis pour une diffusion décalée le lendemain à 14h ?
Au mieux c'est de la négligence, au pire c'est une trahison qui devrait-être lourde de conséquences. Une trahison non seulement envers la confiance des supporters mais aussi envers le respect des valeurs et de l'histoire du FCGB !

 

Aussi je vous le demande : Comment voulez-vous éprouver une quelconque sympathie et le moindre respect à l'endroit de responsables qui défendent avec si peu de conviction les intérêts des supporters du club dont ils ont la charge ?... C'est indigne, tout simplement. D'ailleurs si il avait un tant soit peu d'honneur et de dignité, le président TRIAUD devrait quitter de lui-même le club maintenant. Et pour sa part l'Actionnaire majoritaire devrait faire des excuses publiques. Las, il y a peu d'espoir que cela se produise et nous devront certainement subir encore à l'avenir les affres de tels comportements délétères.

 

Finalement je souhaite que ce nouvel épisode rocambolesque et pathétique - mais tellement symptomatique des routines de gestion du FCGB par ses dirigeants du moment - fasse prendre conscience à chacun d'entre vous de la nécessité de voir l'ensemble du grand public des supporters (encartés, indépendants ou sympathisants) se réunir au sein d'une organisation dont la mission serait d'accorder plus de pouvoir et d'influence dans la gouvernance des clubs et des instances professionnelles du football français. Afin que le grand public des supporters ne soient plus jamais contraint de se mobiliser en catastrophe, comme ce fut le cas en l'espèce, pour infléchir des décisions qui leur sont imposées d'autorité malgré eux et sans concertation préalable.

 

Une telle organisation est possible pour peu que vous vous engagiez comme moi pour lui donner vie et l'animer. Pour contribuer à cet élan populaire, cette prise de conscience collective, cette ambition de faire bouger les lignes tous ensemble et unis, je vous donne rendez-vous le 2 mai à Bordeaux.
(pour les détails : //goo.gl/fsWuO3).

 

Cordialement,
Christian ALVAREZ.



24/04/2015
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 58 autres membres